forum français / anglais sur Simone Simons
 

Partagez | 
 

 Récit de mon épopée bruxelloise avec Epica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simone Epica
In All Conscience
avatar

Messages : 946
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 29

MessageSujet: Récit de mon épopée bruxelloise avec Epica   Jeu 9 Fév - 21:42

Bonjour tout le monde, voici un article un peu particulier vu qu’il ne s’agit pas d’un article sur Simone Simons en elle-même, ni sur Epica. Je vais vous raconter ma journée du mercredi premier Février. Ce jour là, je suis partie à Bruxelles, pour assister au concert d’Epica + Powerwolf + Beyond The Black. J’assistais aussi à mon premier Meet and Greet. Qui dit Meet and Greet, dit VIP, dit cadeaux et le plus important dit Rencontre avec le groupe au grand complet. J’allais pouvoir revoir Simone Simons, que je n’ai pas revue, en face, depuis le Graspop, en 2015. Je peux vous dire que je ressentais un peu de stress, mêlé à de la joie. Alors me voilà, sur la route de Bruxelles. Comme dit une citation bien de chez nous « En Voiture Simone ».

Je suis partie de chez moi vers midi trente, prête pour deux heures de route. J’habite dans le Pas de Calais, pour ceux que cela intéresse. J’ai pris, au passage, une nouvelle amie du nom de Laura, donc après un petit arrêt, du côté de Lille, nous voilà fin prêt pour aller à Bruxelles.

Je dois dire que la route s’est bien passée. Ça roulait bien. On m’a fait peur avec le « Ring » de Bruxelles, mais je n’ai pas eu de bouchons. La seule tâche au tableau, c’est la pluie. Puis Bruxelles apparait à nos yeux. Je dois dire que je suis un peu déçue. Je pensais voir une plus belle ville. Après avoir passé plusieurs feux rouges, et mon dieu, il y en a, plus un long tunnel, nous trouvons le « Parking 58 ». Contente de moi, je prends une place et avec mon amie, nous sortons du parking pour nous diriger vers la salle « L’Ancienne Belgique ». Arrivée devant, vers quinze heures, nous attendons l’heure du Meet and Greet, qui est fixé à seize heures trente, tout en faisant connaissance avec les fans de Powerwolf ou d’Epica qui étaient déjà là avant nous. J’y ai retrouvé un autre ami, du nom d’Alex.

Plus l’heure avançait, plus le stress montait. Rencontrer son groupe préféré et sa chanteuse préférée, cela fait quelque chose. Les fans, qui ont pris aussi un pass VIP, arrivent au compte de goutte. On nous dit qu’on sera une quarantaine, ce qui n’est pas mal, vu qu’à certaines dates, les fans n’étaient que huit voire dix. Puis l’heure arrive enfin.

On nous fait entrer dans la salle. Nous donnons notre billet puis notre nom pour obtenir le fameux sésame : notre pass VIP. Pass qui nous permet de rencontre le groupe, de recevoir des cadeaux et d’être au premier rang. Parmi les cadeaux, nous avons eu un drapeau exclusif, un tee shirt exclusif, un single inédit d’Epica appelé « Fight Your Demons ». Chanson écrite par Mark Jansen. Six petites cartes à l’effigie du groupe que nous pouvons faire signer. Personnellement, j’ai choisi de les garder intact. Enfin, nous avons eu un sac « fourre-tout » et un coupon de réduction de dix euros au Merchandising. Coupon que j’ai regretté d’avoir utilisé, j’aurais du le garder.

Nos cadeaux en main, nous attendons devant une table où le groupe s’installera. Nous avons le droit à une courte venue de Coen Janssen qui nous dit qu’ils seront là dans dix minutes. Alors en les attendant, nous continuons de discuter un peu. Je remarque qu’il y a presque des francophones : français ou belges. D’ailleurs Coen l’a remarqué et on a eu le droit à quelques mots en français. Chose promise, chose due, dix minutes après, tout le groupe arrive. Coen et Isaac en premier qui nous disent « Bonjour ». Puis Rob et Arien et enfin Mark et Simone.

Voir Simone depuis le Graspop, m’a fait énormément plaisir. C’est une femme qui a un immense talent. Une voix magnifique. C’est une personne douce, gentille, adorable et proche de ses fans, contrairement à ce que beaucoup disent. J’ai beaucoup d’admiration pour elle et cela a été une joie que de la rencontrer.

Je laisse mes amis passés en premier puis c’est mon tour. En premier, Coen qui me redit « Bonjour ». Il me demande comment ça va en français. Je lui réponds poliment et je lui retourne sa question. Vient le tour d’Isaac, belge de naissance, il parle un peu français. Coen et Isaac sont des garçons très sympathiques et très marrants, surtout Coen, j’en ai d’ailleurs fait les frais. Après Isaac, je me retrouve face à Simone.

Un grand moment d’émotion. Je lui ai donné mon cadeau que je lui avais acheté pour son anniversaire : des macarons entre autre. Elle me dit « merci beaucoup » en français. Elle me signe ce que j’avais apporté. Elle a été d’une immense gentillesse. J’aurais aimé lui parler plus, mais vu ma timidité et mon niveau très moyen d’anglais, je n’ai pas osé. Passée Simone, me voilà face à Mark. Je l’adore, il a toujours été gentil et sympa avec moi, pour toutes les fois où je l’ai rencontré. Et cette fois ci encore, il a été d’une grande gentillesse. Pour finir, je suis passée devant Rob et Arien. Arien est un garçon très gentil et Rob est un peu plus sur la réserve.

Me voilà passée devant le groupe, avec mes amis on attend que les autres passent. Puis c’est le tour de la photo de groupe. Pendant de longues minutes, je me suis demandée si je pouvais demander un selfie à Simone. J’ai vu sur instagram, des fans réussir à le faire. C’est alors mon tour de m’avancer vers le groupe. Je fais ma photo et prenant mon courage à deux mains, j’ose demander un selfie avec Simone. A ma grande joie, elle accepte sans problème. Je prends deux selfies avec elle avec un immense sourire. Je lui dis un grand merci, puis je m’en vais au merchandising qui n’était pas encore totalement installé. Alors, nous entendons. Un de mes amis voulait un selfie avec Mark, alors à la fin des photos de groupe, on s’avance vers Mark et mon ami put demander son selfie. Moi, voyant Simone faire des selfies avec d’autres fans, s’ose une seconde fois lui demander un selfie. Une seconde fois, elle accepte. Ce selfie a été énorme, je l’adore. La photo est à présent sur mon téléphone et sur mon ordinateur portable en fond d’écran.

Pour mon premier Meet and Greet, j’ai été heureuse et honorée d’avoir rencontré le groupe et surtout Simone. C’est une personne vraiment adorable et super gentille. J’en garderais un très bon souvenir, gravé dans mon cœur pour toujours. Puis nous entrons dans la salle de concert, après que Beyond The Black ait fini de répéter. Je me retrouve au premier rang, côté Isaac, c’est-à-dire côté milieu droit. Nous avons le droit à la venue de Mark qui passa comme ça, l’air de rien.

Le premier concert commence à dix huit heures et c’est Beyond The Black qui ouvre la scène. J’ai fait une belle découverte avec ce groupe. J’ai beaucoup apprécié leur musique et la chanteuse a une très belle voix. Malheureusement, c’était super court mais je réécouterais le groupe. Après ce dernier, vient ensuite Powerwolf. J’avais écouté avant sur You Tube et je n’avais pas accroché. La scène devient une immense cathédrale, en tout cas, c’est l’impression que j’en ai eu. Le groupe a très bien mis l’ambiance, les fans étaient présents mais je n’ai pas accroché. Ce n’est pas mon style de musique. Pour terminer c’est au tour d’Epica d’entrer en scène et de la soirée.

Nous avons le droit à « Eidola » puis au superbe « Edge of The Blade » où Simone apparait dans sa très belle robe noire avec des lanières en cuir. L’ambiance est présente et les fans sont là. Les chansons se suivent et on peut voir la complicité de Simone avec les garçons. C’est un groupe soudé et uni qui donne tout pendant une heure et demie. Nous avons le droit à des classiques comme « Sensorium » et « Storm The Sorrow », tout comme des chansons de « The Holographic Principle » comme « A Phantasmic Parade » ou « Dancing In The Hurricane ». A ma grande joie, Simone a interprété « Once Upon A Nightmare », une de mes chansons préférées. Elle est tellement magnifique, un pur moment. J’en ai eu des frissons. Puis le concert s’est terminé sur « Beyond The Matrix » où Simone nous a fait sauter et « Consign to Oblivion ». Je n’ai, malheureusement, pas eu la setlist des mains de Simone, mais tant pis, j’ai eu mieux avant. J’ai passé un superbe concert mais la soirée n’est pas finie. Même si je venais de loin je voulais rencontrer encore le groupe à la fin du concert et revoir Simone, une dernière fois.

Alors avec des amis, nous avons attendu. Avant, nous avons discuté avec la femme du chanteur de Powerwolf, avant que ce dernier n’arrive. Le premier à sortir, c’est Arien. Nous avons pu avoir un selfie avec lui. On nous a dit qu’Isaac était de l’autre côté donc on a fait le tour et on est bien tombé sur Isaac. On a pu discuter avec lui et faire des photos. C’est vraiment un garçon très sympa. Nous avons vu aussi les membres de Beyond The Black. Puis nous sommes retrouvés devant la salle en attendant les autres. Rob est arrivé puis Isaac à nouveau. Nous avons eu notre selfie avec Rob. Pareil avec Coen. Coen, d’ailleurs, que je retiens parce qu’il m’a joué un sale tour que je garde pour moi.

Il ne restait plus que Mark et Simone, mes amis me disaient que c’était mort, que ces deux là sont déjà partis. Mais je voulais attendre, je voulais voir Simone une dernière fois. Mark finit par sortir, très sympathique, il nous accorde un selfie avant de rentrer dans le bus. Il ne manquait plus que Simone qui finit par montrer le bout de son nez, vêtue de sa doudoune noire. J’ai vraiment été heureuse de la voir. Elle nous a accordé un peu de son temps et nous avons pu parler avec elle. J’ai eu le droit à une troisième selfie avec elle. Puis elle est partie vers le tour bus, terminant une journée que je n’oublierais jamais. Après avoir dit au revoir à mes nouveaux amis, je suis repartie avec Laura vers le parking, direction mon chez moi.

Ma conclusion de cette journée. Une journée mémorable et inoubliable. Jamais je ne l’oublierais. J’aurais aimé la vivre éternellement. J’espère refaire un Meet and Greet Epica très bientôt, car c’est vraiment super. Je n’ai pas été déçue. Un grand moment. Un immense merci au groupe et surtout à Simone pour leur gentillesse et leur disponibilité.

Message spéciale pour Simone, même si elle ne le lira jamais. Merci Simone pour tout ce que tu as fait pour moi. Tu as été d’une grande gentillesse. Merci d’avoir été présente. Merci pour les selfies. Merci pour tes chansons qui m’ont beaucoup aidé. J’espère que mon cadeau t’a fait plaisir. Tu es une personne adorable, avec un grand cœur et d’une immense gentillesse. Merci infiniment. Merci pour tout. Je n’oublierais jamais cette journée.

Voilà l’épopée de cette journée exceptionnelle est terminée. J’ai rencontré des bonnes personnes et je me suis fait de nouveaux amis que j’espère revoir bientôt. J’ai vécu une journée que je n’oublierais jamais. J’ai passé un bon moment que j’espère revivre bientôt. Je suis retournée voir Epica, samedi à Paris, mais ce n’était pas pareil. Maintenant, il faut attendre le 16 juin pour revoir Epica, au Graspop. Cela va être long mais j’ai hâte d’y être et de les revoir à nouveau.


Ajout de Photos

Beyond The Black


Powerwolf


Epica

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

SIMONE AND MARK


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Récit de mon épopée bruxelloise avec Epica
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une nouvelle épopée
» [Recit] L'épopée de Ortzyn le maudit.
» [Bande Dessinée] L'épopée d'une Orque.
» L'oeuvre monumentale de René Grousset
» Friteuse nouvelle génération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Simone Simons France :: Réunion Tupperware :: 
Flood et Jeux / Flood and Games
 :: Flood
-
Sauter vers: